Cuisine hawaïenne

 

La gastronomie hawaïenne pour les nuls
 
11 septembre 2018
 
 
On a beau être passionné de cuisine, passer nos soirées à regarder « Chef's Table » et courir les restaurants branchés, quand on parle de gastronomie hawaïenne, peu de choses nous viennent à l'esprit. Et pourtant, au-delà de la pizza aux ananas (non merci), il existe une culture gastronomique à Hawaï qui mérite le détour. Matinée d'influences asiatiques et européennes, la cuisine de l'île fait la part belle aux fruits (exotiques bien sûr), aux saveurs mélangées (le sucré-salé en tête), aux poissons crus (que l'on retrouve dans nos poké bowls) mais aussi au corned beef, aussi étonnant que cela puisse paraître.
 
Niveau street-food, c'est le « Plate lunch » qui a le vent en poupe et remporte tous les suffrages : imaginez deux boules de riz (oui, comme des boules de glace), une salade de macaroni et une portion de la spécialité du jour (porc, poisson ou bœuf), le tout recouvert de gravy, et vous avez l'un des plats les plus populaires de l'île. À savourer au bord de la route lors d'un road trip ou sous un palmier dans une petite échoppe au bord de la mer, entre deux séances de surf. Un tour dans les restaurants d'Oahu vous montrera la diversité des plats locaux ; comment ne pas évoquer le « loco moco », ce riz blanc surmonté d'un steak et d'un œuf ? Ou encore le « manapua », petit pain farci de viande ? Sans oublier le « porc Kalua », cuit plusieurs heures dans la terre ? Et pour le dessert alors ? Pas de panique, il y a en a pour tous les goûts. Si vous êtes un fructivore aguerri, le « Halo-halo », originaire des Philippines, devrait vous plaire avec ses fruits servis sur de la glace pilée. Pour les grands appétits, c'est du côté du « Poi » composé de taro bouilli au goût semblable à la patate douce, qu'il faudra se tourner.
 
Et en cas de grosses chaleurs, prenez la vague et dégustez un « Guri-guri », sorte de glace locale qui fera des heureux. Rien que d'en parler, on a l'eau à la bouche. Aloha !
 
Ne nous remerciez pas !
 
Margot A.
 
Photo by Artem Bali on Unsplash

Un bol de miracles

 

les bienfaits du poké
 
18 Decembre 2017
 
 
12h20, l’heure de la sempiternelle question : « où est-ce qu’on va déjeuner ? ».
 
Entre le croque-monsieur huileux du troquet du coin et le jambon beurre fatigué de la boulangerie, votre estomac se retourne. Pourquoi ne pas attraper un poké bowl ? (vous l’avez ?). Tout droit venu d’Hawaï, ce plat à base de poisson cru ressemble à un chirashi, mais en plus healthy. Thon, mangue, avocat, coriandre… il est composé d’aliments sains peu caloriques et non transformés avec en prime du riz pour la caution énergétique (de quoi tenir jusqu’à votre réunion de 18h30 !).
Un combo gourmand de produits frais pouvant se décliner selon les envies et inspirations de chacun tout en faisant le plein d’oméga-3 – oui ce fameux gras que l’organisme ne peut synthétiser seul et qui fait du bien aux systèmes cardiovasculaires, cérébraux, hormonaux et inflammatoires. Bref, vous l’avez compris, en plus d’être vraiment ultra bon (ok on n’est pas trop partiaux), le poké permet de se faire plaisir sans culpabilité.
 
Avec les fêtes qui approchent, rien de tel qu’un repas sain pour vous préparer physiquement et psychologiquement à quelques excès – et changer du susmentionné jambon beurre fatigué.
Et si vous voulez prévenir diabètes, cholestérol, cancer et autres réjouissances, choisissez l’accompagnement graine de lin qui donnera en plus un délicieux goût de noisette.
 
Ne nous remerciez pas !
 
Margot A.

Les origines du Poké

 

du Pacifique à l'atlantique
 
18 Decembre 2017
 
 
Hawaii, cet archipel lointain du Pacifique, ça vous évoque plutôt plages paradisiaques que gastronomie ? Ça c’était avant l’arrivée du meilleur ambassadeur de l’île et sa cuisine, le fameux poke – prononcer poké – qui signifie « trancher » ou « couper » en hawaïen.
Né à la croisée de l’Asie et de l’Amérique, il a été influencé par ses cousins, le chirashi japonais ou encore le ceviche mexicano péruvien.
A l’origine, ce sont les pêcheurs de ces différentes régions qui ont diffusé cette manière de cuisiner le poisson fraichement pêché sous forme de cubes marinés dans une préparation à base de gros sel, sauce soja, citron vert, algues et cuits sous la chaleur du soleil.
Servi à l’origine comme une entrée, ses formes traditionnelles utilisent du thon (aku) et du poulpe (he’e). Consommé depuis bien longtemps par les hawaïens dont chaque famille à sa propre façon de le préparer, aucune recette écrite n’est connue des historiens jusqu’aux années 1970.
 
C’est un certain Sam Choy qui l’a popularisé et fait passer des bateaux des pêcheurs aux tables des grands restaurants de l’archipel. A ces côtés, Alan Wong, autre initiateur de cette nouvelle cuisine hawaïenne, le réinvente en lui mêlant les influences japonaises de sa mère. Il commence à ajouter au poké traditionnel, de l’huile de sésame, des oignons verts et du piment.
Depuis, la recette a gagné le reste des Etats-Unis pour se propager ensuite dans le monde entier et a donné lieu à de nombreuses variantes du plat. A déguster sans plus attendre chez Ono Poké !
 
Margot A.
 
Photo by Sarah Humer on Unsplash
 

Destination Hawaii

 

Notre guide d’Hawaii (Oahu)
 
18 Decembre 2017
 
 
Envie d’une escapade sur les terres du poke bowl ? Voici notre guide d’Oahu, l’île principale d’Hawaii. Connue sous l’appellation de “lieu de rassemblement”, ses paysages paradisiaques se mêlent à son énergie unique pour un voyage intérieur comme extérieur. Honolulu, la capitale de l’Etat, est connue pour la fameuse Waikiki beach un des meilleurs spots du surf du monde et se visite en toute saison même si l’automne est réputé particulièrement magique, avec un temps magnifique et un surf inégalable.
 
Posez vos valises au Surfjack, un hotel résolument cool qui dénote parmi les grand complexes hôteliers d’Honolulu.
Le matin, profitez du lever du soleil à Lanikai Beach pour un moment inoubliable (et + 100 likes sur Instagram). Faites ensuite un tour par l’Aloha Superette un concept store qui rassemble ce qu’Hawaii a de meilleur à offrir et est aussi un espace collaboratif mêlant art, concerts, ou encore séances de dédicaces. L’estomac qui gargouille ? C’est le moment d’un brunch au restaurant Mud Hen Water, qui propose une cuisine hawaiienne contemporaine aux inspirations asiatiques.
Faites-vous ensuite plaisir au spa Halekuni (vous le méritez), connu pour ses rituels thérapeutiques polynésiens énergisant corps et esprit.
Pour continuer sur votre lancée healthy, profitez d’un cours de yoga sur fond de soleil couchant après avoir surfé quelques vagues. Finissez la journée en beauté au restaurant d’Alan Wong, un des chefs à l’origine du poke contemporain et de sa diffusion, pour des classiques hawaien revisités (et bien sûr des pokés !).
Vous pourrez peut-être y croiser Obama, un habitué des lieux.
On vous garantit que vous ne voudrez plus rentrer !
 
Margot A.
 
Photo by Garett Mizunaka on Unsplash
 
Paris Ve
167 rue Saint Jacques
75005 Paris
lun au mer : 12h-17h
jeu au sam : 12h-21h
+33.9.82.29.81.87
Bayonne OUVERTURE DÉCEMBRE 2018

#poke4ever

website by Atemporel Studio 2018 / Mention legales
Paris Ve - 167 rue Saint Jacques +33.9.82.29.81.87 / Bayonne - OUVERTURE DÉCEMBRE 2018
Paris Ve 167 rue Saint Jacques 75005 Paris +33.9.82.29.81.87 lun au mar : 12h-17h / mer au ven : 12h-21h / sam : 12h- 20h Bayonne - OUVERTURE DÉCEMBRE 2018
Bayonne OUVERTURE DÉCEMBRE 2018